Gallery

SPHYRNA-ZYGAENA

Requin-Marteau Commun

Apparence physique

Le Requin-marteau commun se distingue par sa tête en forme de marteau, avec des yeux situés sur les côtés des extrémités de la tête. Sa couleur varie du gris au brun sur le dos, avec un ventre blanc ou jaunâtre. Il possède un corps fuselé et des nageoires pectorales allongées.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 2 et 3 mètres de longueur, bien que certains individus puissent atteindre jusqu’à 4 mètres.

Habitat

On trouve Sphyrna zygaena dans les eaux côtières et continentales des océans tempérés et tropicaux du monde entier. Il préfère les eaux peu profondes près des côtes, mais peut également être trouvé en haute mer.

Comportement

Le Requin-marteau commun est un prédateur actif qui se nourrit principalement de poissons, de calmars et de crabes. Il est connu pour sa capacité à détecter ses proies à l’aide de son sens électrique et de son odorat.

Dents

Il possède des dents triangulaires et pointues, adaptées pour saisir et déchiqueter ses proies.

Distribution

Cette espèce est largement répartie dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Statut de conservation : Cette espèce est considérée en danger critique d’extinction

LAMNA-NASUS

Requin-Taupe Commun

Apparence physique

Le Requin-taupe commun a un corps fuselé et élancé, avec un dos gris-bleu foncé et un ventre blanc. Il possède une tête conique, des yeux relativement grands et une grande bouche équipée de dents pointues et recourbées.

Taille

Les individus adultes de cette espèce peuvent mesurer jusqu’à 4 mètres de longueur, bien que la taille moyenne soit généralement d’environ 2 à 3 mètres.

Habitat

On trouve Lamna nasus dans les eaux océaniques tempérées et froides des deux hémisphères. Il est souvent présent dans les zones côtières et pélagiques, mais peut également être trouvé en haute mer.

Comportement

Lamna nasus est un nageur rapide et agile, capable de parcourir de longues distances en peu de temps. Il est généralement solitaire, mais peut parfois être trouvé en petits groupes.

Alimentation

Le Requin-taupe commun est un prédateur actif qui se nourrit principalement de poissons, de calmars et de crustacés. Il est connu pour ses migrations saisonnières à la recherche de nourriture.

Distribution

Cette espèce est présente dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Statut de conservation en danger critique d’extinction

ISURUS-OXYRINCHUS

Taupe Bleue

Apparence physique

Le Requin mako a un corps fuselé et hydrodynamique, avec une tête conique et un museau pointu. Sa couleur varie du bleu métallique sur le dos au blanc sur le ventre. Il possède de grandes nageoires dorsales, des nageoires pectorales longues et effilées, ainsi qu’une grande caudale supérieure en forme de croissant.

Taille

Les individus adultes de cette espèce peuvent atteindre des longueurs allant jusqu’à 4 mètres. Ils sont généralement plus petits que le Grand requin blanc.

Habitat

On trouve Isurus oxyrinchus dans les eaux océaniques tempérées et tropicales du monde entier. Il préfère les eaux profondes près des côtes et les zones pélagiques.

Comportement

Le Requin mako est un nageur rapide et agile, capable de parcourir de longues distances en peu de temps. Il se nourrit principalement de poissons pélagiques tels que les thons, les maquereaux et les poissons de fond.

Dents

Les dents du Requin mako sont pointues et triangulaires, adaptées pour saisir et déchiqueter ses proies. Elles sont conçues pour une alimentation principalement carnivore.

Distribution

Cette espèce est présente dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Statut de conservation en danger critiques d’extinction

GALEORHINUS-GALEUS

Requin Hâ

Apparence physique

Le Requin-taupe commun a un corps allongé et fuselé, avec une couleur grisâtre ou brune sur le dos et un ventre plus clair. Sa peau est rugueuse et recouverte de petites denticules dermiques. Il possède de petites nageoires dorsales et une nageoire anale.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 1,2 et 1,8 mètre de longueur, bien que certains individus puissent atteindre jusqu’à 2 mètres.

Habitat

On trouve Galeorhinus galeus dans les eaux côtières et continentales des océans tempérés du monde entier. Il préfère les fonds marins sableux ou vaseux, mais peut également être trouvé près des récifs et des estuaires.

Comportement

Le Requin-taupe commun est un prédateur opportuniste qui se nourrit principalement de poissons, de céphalopodes et de crustacés. Il est généralement solitaire, mais peut parfois être trouvé en petits groupes.

Dents

Il possède des dents pointues et légèrement recourbées, adaptées pour saisir et déchiqueter ses proies.

Distribution

Cette espèce est largement répartie dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Statut de conservation vulnérable

SQUATINA-OCULATA

Ange de Mer Ocellé

Apparence physique

Comme d’autres membres de la famille des Squatinidae, la raie ange oculée a un corps plat et large, avec des nageoires pectorales élargies en forme d’ailes. Elle se distingue par la présence de taches sombres en forme d’yeux sur son dos, d’où son nom commun.

Taille

Elle peut ateindre une taille maximale d’environ 200. centimètres.

Habitat

Cette espèce est généralement présente dans les eaux côtières de l’Atlantique Nord-Est, allant de la Norvège à l’Afrique du Sud. Elle préfère les fonds sableux ou vaseux ainsi que les zones rocheuses où elle peut se camoufler efficacement.

Comportement

La raie ange oculée est principalement nocturne, se nourrissant d’une variété de proies telles que des poissons, des céphalopodes et des crustacés. Elle chasse en embuscade depuis le fond marin.

Régime alimentaire

Elle se nourrit principalement de poissons, de crustacés et de céphalopodes, qu’elle capture en embuscade depuis le fond marin.

Reproduction

Cette espèce est ovovivipare, ce qui signifie que les embryons se développent à l’intérieur de la mère jusqu’à ce qu’ils soient prêts à éclore. Les femelles donnent naissance à des petits vivants plutôt qu’à des œufs.

Statut de conservation : Squatina oculata est également considérée comme une espèce en danger critique d’extinction

SQUATINA-ACULEATA

Ange de Mer épineux

Apparence physique

La raie ange épineuse a une apparence unique avec un corps plat et large, ressemblant à une raie classique. Elle se distingue par la présence de nombreuses épines sur son dos et ses nageoires, d’où son nom commun. Sa coloration varie du brun au grisâtre, avec parfois des taches plus foncées.

Taille

Elle peut atteindre une taille maximale d’environ 200.centimètres.

Habitat

Cette espèce de raie est généralement présente dans les eaux côtières peu profondes de l’Atlantique Est, de la Méditerranée et de la mer Noire. Elle préfère les fonds sableux ou vaseux où elle peut se cacher en enfouissant partiellement son corps.

Comportement

La raie ange épineuse est principalement nocturne, passant la journée enfouie dans le sable ou le gravier et devenant active la nuit pour chasser ses proies.

Régime alimentaire

Elle se nourrit principalement de poissons, de crustacés et de céphalopodes, qu’elle capture en embuscade depuis le fond marin.

Reproduction

Peu d’informations spécifiques sont disponibles sur la reproduction de cette espèce, mais comme les autres raies, il est probable qu’elle soit ovovivipare, ce qui signifie que les embryons se développent à l’intérieur de la mère jusqu’à ce qu’ils soient prêts à éclore.

Statut de conservation en danger critique d’extinction
Chaluts de fond et palangre de fond

SQUATINA-SQUATINA

Ange de Mer commun

Apparence physique

La raie ange commun a un corps large et plat, avec une tête large et plate et des nageoires pectorales en forme d’ailes. Elle a une couleur généralement gris-brunâtre avec parfois des taches plus foncées. Son apparence globale ressemble à celle d’un ange, d’où son nom.

Taille

Cette espèce peut atteindre une longueur maximale d’environ 200 centimètres, bien que la plupart des individus adultes mesurent entre 100 et 150 centimètres.

Habitat

La raie ange commun est présente dans les eaux côtières tempérées de l’Atlantique Est, de la Norvège au Sénégal. Elle est souvent trouvée près des fonds sableux ou vaseux, mais peut également être trouvée dans des habitats rocheux.

Comportement

Cette raie est principalement nocturne et se nourrit principalement de poissons, de céphalopodes et de crustacés. Elle est bien adaptée à se camoufler sur le fond marin grâce à sa coloration et à sa forme corporelle.

Régime alimentaire

Elle se nourrit principalement de poissons, de crustacés et de céphalopodes, qu’elle capture en embuscade depuis le fond marin.

Reproduction

La raie ange commun est ovovivipare, ce qui signifie que les embryons se développent à l’intérieur de la mère jusqu’à ce qu’ils soient prêts à naître. Les femelles donnent naissance à de petits vivants plutôt qu’à des œufs.

Statut de conservation : Squatina squatina est classée comme une espèce en danger d’extinction en raison de la surpêche et de la destruction de son habitat côtier. Des mesures de conservation sont nécessaires pour protéger cette espècee

RHINOBATOS-RHINOBATOS

Poisson Guitar Commun

Apparence physique

La raie guitare commune a un corps plat et allongé qui ressemble à une guitare, d’où son nom. Elle possède une queue longue et mince, avec de petites épines le long de son dos. Sa couleur varie du brun clair au grisâtre, avec souvent des taches plus foncées.

Habitat

La raie guitare commune est présente dans les eaux côtières tempérées et subtropicales de l’Atlantique Est, de la Norvège à l’Afrique du Sud, ainsi que dans la mer Méditerranée. Elle habite principalement les fonds sableux et vaseux à des profondeurs allant jusqu’à 200 mètres.

Comportement

Cette espèce est principalement nocturne et se nourrit principalement de petits poissons, de crustacés et de mollusques. Elle utilise son museau aplati pour fouiller le fond marin à la recherche de proies.

Taille

Cette espèce peut atteindre une longueur maximale d’environ 112centimètres, bien que la plupart des individus adultes mesurent entre 70 et 80 centimètres.

Reproduction

La raie guitare commune est ovipare, ce qui signifie que les femelles pondent des œufs plutôt que de donner naissance à des petits vivants. Les œufs sont enfermés dans des capsules cornées qui sont souvent appelées “œufs de raie” ou “mermottes”.

Statut de conservation : Rhinobatos rhinobatos est généralement considéré comme une espèce EN DANGER

AETOMYLAEUS BOVINUS

AIGLE VACHETTE

Apparence physique

La Aetomylaeus bovinus a un corps large et plat, ressemblant à une guitare, caractéristique des raies de la famille des Myliobatidae. Elle possède un museau court et arrondi et de longues nageoires pectorales qui ressemblent à des ailes. Sa couleur varie du brun foncé au grisâtre sur le dos, tandis que le ventre est généralement plus clair.

Habitat

La raie guitare à museau court est présente dans les eaux côtières tropicales et subtropicales de l’océan Indien et de l’ouest de l’océan Pacifique, depuis la côte est de l’Afrique jusqu’à la côte sud-est de l’Asie. Elle habite principalement les fonds sableux et vaseux près des récifs coralliens, mais peut également être trouvée dans des estuaires PROFONDEUR DE 10 A 100M

Comportement

Cette espèce est principalement nocturne et se nourrit principalement de petits poissons, de crustacés et de mollusques qu’elle trouve enfouis dans le sable ou le gravier. Elle utilise ses dents plates pour écraser ses proies avant de les consommer.

Taille

Cette espèce peut atteindre une longueur maximale d’environ 2 mètres.

Reproduction

Aetomylaeus bovinus est ovovivipare, ce qui signifie que les embryons se développent à l’intérieur de la mère jusqu’à ce qu’ils soient prêts à naître. Les femelles donnent naissance à des petits vivants plutôt qu’à des œufs.

Statut de conservation EN DANGER CRITIQUE

ROSTRORAJA-ALBA

raie tachetée

Apparence physique

La raie blanche à museau long a un corps aplati et circulaire, typique des raies de la famille des Rajidae. Elle se distingue par son museau allongé et pointu, d’où son nom. Sa couleur de base est généralement blanc-crème à beige, avec souvent des taches ou des marbrures plus foncées sur le dos. Son ventre est généralement plus clair.

Habitat

a raie blanche à museau long est présente dans les eaux côtières de l’Atlantique Est, de la Norvège au Maroc. Elle habite les fonds marins sablonneux et vaseux, ainsi que les zones rocheuses, à des profondeurs allant jusqu’à 200 mètres.

Comportement

Cette espèce est principalement nocturne et se nourrit principalement de petits poissons, de crustacés et de mollusques qu’elle trouve enfouis dans le sable ou le gravier. Elle utilise ses dents plates pour écraser se proies avant de les consommer.

Taille

Cette espèce atteint généralement une longueur maximale d’environ 70 centimètres.

Reproduction

Rostroraja alba est ovipare, ce qui signifie que les femelles pondent des œufs plutôt que de donner naissance à des petits vivants. Les œufs sont enfermés dans des capsules cornées qui sont souvent appelées “œufs de raie” ou “manteaux”.

Statut de conservation en danger

RHINOBATOS-CEMICULUS

Poisson Guitar Fouisseur

Apparence physique

La raie guitare méditerranéenne a un corps plat et allongé qui ressemble à une guitare, semblable à d’autres membres de la famille des Rhinobatidae. Elle possède une queue longue et mince, avec de petites épines sur le dos. Sa couleur varie du brun clair au grisâtre, parfois avec des taches plus foncées.

Habitat

La raie guitare méditerranéenne se trouve principalement dans les eaux côtières de la mer Méditerranée et de l’est de l’Atlantique, de la France au Sénégal. Elle habite les fonds sableux et vaseux, ainsi que les zones rocheuses, à des profondeurs allant jusqu’à 200 mètres.

Comportement

Cette espèce est principalement nocturne et se nourrit principalement de petits poissons, de crustacés et de mollusques. Elle utilise son museau aplati pour fouiller le fond marin à la recherche de proies.

Taille

Cette espèce atteint généralement une longueur maximale d’environ 120 centimètres, bien que certaines individus puissent être plus grandes.

Reproduction

Rhinobatos cemiculus est ovipare, ce qui signifie que les femelles pondent des œufs plutôt que de donner naissance à des petits vivants. Les œufs sont enveloppés dans des capsules cornées appelées “œufs de raie”.

Statut de conservation VULNERABLE

OXYNOTUS-CENTRINA

Centrine Commune

Apparence physique

Oxynotus centrina a un corps allongé et fuselé avec une tête large et aplatie. Sa couleur varie du brun au grisâtre, souvent avec des taches ou des marbrures plus sombres. Il possède des nageoires dorsales et ventrales bien développées, ainsi qu’une longue queue.

Dents

Ils ont une mâchoire supérieure équipée de dents pointues et recourbées, adaptées pour saisir leurs proies.

Habitat

On trouve Oxynotus centrina, généralement à des profondeurs allant de 50 à 777 mètres. Il préfère les fonds rocheux ou sablonneux près des récifs.

Distribution

Cette espèce est principalement présente dans les eaux côtières de l’Atlantique nord-est, du sud de la Norvège à la Mauritanie, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 60 et 100 centimètres de longueur, bien qu’ils puissent atteindre jusqu’à 120 centimètres.

Comportement

Oxynotus centrina est une espèce principalement nocturne et se nourrit de poissons, de crustacés et de céphalopodes. Il est généralement solitaire, bien qu’il puisse parfois être trouvé en petits groupes.

Statut de conservation : selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Est vulnérable Cependant, la pêche accidentelle et la dégradation de son habitat pourraient menacer les populations locales.

MOBULA-MOBULAR

Mante Méditerranéenne

Apparence physique

La Mobula mobular a un corps plat et large, ressemblant à une aile de papillon. Elle possède une grande tête et de longs “cornes” en forme de faucille projetant de sa tête, caractéristique de cette espèce. Sa couleur varie du gris au brun foncé sur le dos, tandis que le ventre est généralement plus clair.

Habitat

La Mobula mobular est principalement trouvée dans les eaux côtières et pélagiques de la mer Méditerranée, bien qu’elle puisse également être trouvée dans les eaux de l’Atlantique Est et de l’océan Indien. Elle préfère les eaux chaudes et les courants océaniques riches en plancton.

Comportement

Cette raie est connue pour ses sauts spectaculaires hors de l’eau, appelés “breaching”, bien que la raison exacte de ce comportement ne soit pas entièrement comprise. On pense que cela pourrait être lié à la communication, à la recherche de partenaires sexuels ou au retrait des parasites. Elle se nourrit principalement de plancton, de petits poissons et de crustacés qu’elle capture en filtrant l’eau à l’aide de ses branchies.

Taille

Cette espèce peut atteindre une envergure maximale d’environ 5 mètres et un poids de 1,4 tonne.

Reproduction

La reproduction de la Mobula mobular se produit par ovoviviparité, ce qui signifie que les embryons se développent à l’intérieur de la mère et naissent sous forme de jeunes vivants. Les femelles donnent naissance à un seul petit à la fois après une gestation d’environ un an.

Statut de conservation EN DANGER

LEUCOROJA-MELITENSIS

Raie de Malte

Apparence physique

La raie lisse maltaise a un corps plat et circulaire, typique des raies de la famille des Rajidae. Elle se distingue par sa couleur de base brun clair à jaunâtre, avec souvent des taches sombres ou des motifs irréguliers sur le dos. Son ventre est généralement blanc ou beige.

Habitat

La raie lisse maltaise est présente dans les eaux côtières de la Méditerranée, notamment autour de l’île de Malte, d’où elle tire son nom. Elle habite les fonds marins sablonneux et vaseux, ainsi que les zones rocheuses jusqu’à des profondeurs d’environ 200 mètres.

Comportement

Cette espèce est principalement nocturne et se nourrit principalement de petits poissons, de crustacés et de mollusques. Elle utilise ses dents plates pour écraser ses proies avant de les consommer.

Taille

Cette espèce atteint généralement une longueur maximale d’environ 50 centimètres.

Reproduction

Leucoraja melitensis est ovipare, ce qui signifie que les femelles pondent des œufs plutôt que de donner naissance à des petits vivants. Les œufs sont enveloppés dans des capsules cornées qui sont souvent appelées “œufs de raie” ou “manteaux”.

Statut de conservation en danger critique

GYMNURA-ALTAVELA

Pastenague Commune

Apparence physique

La Gymnura altavela a un corps aplati en forme de losange, avec de longues nageoires pectorales qui ressemblent à des ailes. Elle possède une queue très longue, qui peut mesurer jusqu’à deux fois la longueur de son corps. Sa couleur varie du brun foncé au noir sur le dos, tandis que le ventre est plus clair.

Habitat

La raie guitare géante est présente dans les eaux tropicales et subtropicales de l’océan Atlantique, de l’ouest de l’Afrique jusqu’aux Caraïbes et au golfe du Mexique. Elle habite les eaux côtières peu profodes, y compris les estuaires, les lagunes et les récifs. FOND SABLEUX VASUX DE PROFONDEUR ENTRE 5 ET 100M

Comportement

Cette espèce est principalement nocturne et se nourrit principalement de petits poissons, de crustacés et de mollusques qu’elle trouve enfouis dans le sable ou le gravier. Elle utilise sa longue queue pour fouetter et étourdir ses proies avant de les consommer.

Taille

Cette espèce peut atteindre une longueur totale d’environ 2 mètres, avec la queue comprise. La longueur de la queue peut être égale ou même dépasser celle du corps.

Reproduction

La Gymnura altavela est ovovivipare, ce qui signifie que les embryons se développent à l’intérieur de la mère jusqu’à ce qu’ils soient prêts à naître. Les femelles donnent naissance à des petits vivants plutôt qu’à des œufs.

Statut de conservation EN DANGEZR CRTIQUE

MYLIOBATIS-AQUILA

RAIE AIGLE

Apparence physique

La raie aigle a un corps large et plat, ressemblant à une raie typique. Elle se distingue par ses nageoires pectorales élargies qui ressemblent aux ailes d’un oiseau, d’où son nom. Son dos est généralement brun à grisâtre, tandis que son ventre est blanc ou jaunâtre.

Habitat

La raie aigle est présente dans les eaux tropicales et subtropicales de l’Atlantique, de la Méditerranée et de l’est de l’océan Indien. Elle habite les eaux côtières peu profondes près des récifs coralliens, mais peut également être trouvée dans les estuaires et les zones de mangrove.

Comportement

Cette espèce est principalement nocturne et se nourrit principalement de poissons et de crustacés qu’elle trouve enfouis dans le sable ou le gravier. Elle utilise ses dents plates pour écraser ses proies avant de les consommer.

Taille

Cette espèce peut atteindre une envergure maximale d’environ 2,5 mètres.

Reproduction

La raie aigle est ovovivipare, ce qui signifie que les embryons se développent à l’intérieur de la mère jusqu’à ce qu’ils soient prêts à naître. Les femelles donnent naissance à des petits vivants plutôt qu’à des œufs.

Statut de conservation EN DANGEZR CRTIQUE

CARCHARDON-CARCHARIAS

Grand Requin Blanc

Apparence physique

Le Grand requin blanc a un corps fuselé et puissant, avec une tête large et conique. Il est généralement gris ou brun foncé sur le dos, avec un ventre blanc. Il possède de grandes nageoires dorsales triangulaires et une longue caudale supérieure en forme de croissant.

Distribution

Le Grand requin blanc est présent dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Habitat

On trouve cette espèce dans les eaux côtières et pélagiques des océans tempérés et tropicaux du monde entier. Il préfère les eaux plus fraîches, mais peut également être trouvé dans des zones plus chaudes.

Comportement

C’est un prédateur dominant et un chasseur agile qui se nourrit principalement de mammifères marins, de poissons et de pinnipèdes. Il est connu pour ses attaques sur les phoques, les otaries et parfois les baleines.

Taille

C’est l’un des plus grands prédateurs des océans, les individus adultes peuvent atteindre des longueurs de plus de 6 mètres, bien que la taille moyenne soit généralement d’environ 4 à 5 mètres.

Dents

Le Grand requin blanc possède de grandes dents triangulaires et dentelées, parfaitement adaptées pour saisir et déchiqueter ses proies.

Statut de conservation : Le Grand requin blanc est actuellement classé comme en danger critique ‘d’extinction

CETORHINUS-MAXIMUS

Pèlerin

Apparence physique

Le Requin-pèlerin est le plus grand poisson cartilagineux connu et l’une des plus grandes espèces de requins. Il a un corps massif et fuselé, de couleur gris foncé à brun clair sur le dos et blanc sur le ventre. Sa peau est lisse, sans denticules dermiques distincts. Il a une grande bouche terminale et des nageoires pectorales larges et arrondies.

Distribution

Cette espèce est présente dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Habitat

On trouve le Requin-pèlerin dans les eaux tropicales et tempérées du monde entier, des côtes jusqu’en haute mer. Il préfère les eaux riches en plancton, telles que les zones de confluence des courants marins.

Comportement

Le Requin-pèlerin est une espèce migratrice qui parcourt de longues distances à la recherche de nourriture. Il est généralement inoffensif pour l’homme en raison de son régime alimentaire filtrant et de son comportement paisible.

Taille

Les individus adultes de cette espèce peuvent atteindre des longueurs allant jusqu’à 12 mètres, bien que la taille moyenne soit généralement comprise entre 7 et 10 mètres.

Alimentation

Le Requin-pèlerin est un filtreur pélagique qui se nourrit principalement de plancton, de petits poissons et de larves. Il utilise ses branchies à fentes filtrantes pour filtrer l’eau et récupérer sa nourriture.

Statut de conservation : en danger critique d’extinction

HEPTRANCHIAS-PERLO

REQUIN PERLON

Apparence physique

Heptranchias perlo a un corps allongé et mince, semblable à celui d’une anguille. Sa couleur varie du gris au brun foncé sur le dos, avec un ventre blanc. Ses nageoires sont généralement longues et pointues.

Habitat

On trouve Heptranchias perlo généralement entre 30 et 600 mètres de profondeur

Distribution

Cette espèce est largement répartie dans les eaux tropicales et tempérées des océans Atlantique, Indien et Pacifique.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 100 et 150 centimètres de longueur, bien qu’ils puissent atteindre jusqu’à 180 centimètres.

Dents

Ils possèdent plusieurs rangées de petites dents pointues, adaptées pour attraper des proies comme les poissons et les céphalopodes.

Statut de conservation : La population de Heptranchias perlo n’est pas bien étudiée, mais il n’est généralement pas considéré comme une espèce menacée. Cependant, en raison de la pêche accidentelle et de la destruction de son habitat, il est possible que sa population soit affectée dans certaines régions.

peche * chaluts de fond et palangre de fond

ALOPIAS-VULPINUS

RENARD DE MER

Apparence physique

Alopias vulpinus a un corps fuselé et élancé avec une tête conique et un museau allongé ressemblant à celui d’un renard, d’où son nom commun. Sa couleur varie du bleu-gris au brun sur le dos, avec un ventre plus clair. Il possède de grandes nageoires dorsales, une longue queue et une grande caudale supérieure en forme de fouet.

Distribution

Cette espèce est présente dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Habitat

On trouve Alopias vulpinus dans les eaux océaniques tempérées et tropicales à travers le monde, généralement près de la surface dans les eaux côtières et pélagiques. Ils préfèrent les eaux plus chaudes, mais peuvent également être trouvés dans des zones plus froides.

Comportement

Alopias vulpinus est un nageur actif et migrateur, souvent trouvé en train de chasser près de la surface de l’eau. Il se nourrit principalement de poissons pélagiques, de calmars et de céphalopodes.

Taille

Les individus adultes de cette espèce peuvent mesurer jusqu’à 3,8 mètres de longueur, bien que la taille moyenne soit généralement comprise entre 2 et 3 mètres.

Dents

Ils ont de grandes dents triangulaires et tranchantes, adaptées pour saisir et déchirer leur proie.

Statut de conservation : en danger selon iucn .

CARCHARHINUS-PLUMBEUS

REQUIN GRIS

Apparence physique

Le Requin gris de récif a un corps fuselé et élancé, avec une couleur grisâtre sur le dos et un ventre blanc. Ses nageoires dorsales sont assez longues et pointues, et il possède de grands yeux ovales.

Distribution

Cette espèce est largement répartie dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Habitat

On trouve Carcharhinus plumbeus dans les eaux côtières peu profondes des océans tropicaux et tempérés du monde entier. Il préfère les zones de récifs coralliens, mais peut également être trouvé près des plages, des estuaires.

Comportement

Le Requin gris de récif est un prédateur actif qui se nourrit principalement de poissons, de crustacés et de céphalopodes. Il est généralement solitaire, mais peut parfois être trouvé en petits groupes.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 1,5 et 2,5 mètres de longueur, bien que certains individus puissent atteindre jusqu’à 3 mètres.

Dents

Il possède plusieurs rangées de dents triangulaires et pointues, adaptées pour saisir et déchiqueter ses proies.

Statut de conservation en danger

PRIONACE-GLAUCA

PEAU BLEUE

Apparence physique

Le Requin bleu a un corps fuselé et élancé, avec un dos bleu métallique brillant et un ventre blanc. Il possède de longues nageoires pectorales, une grande nageoire dorsale triangulaire et une longue caudale supérieure en forme de croissant.

Distribution

Cette espèce est largement répartie dans les océans Atlantique, Pacifique et Indien, ainsi que dans la mer Méditerranée.

Habitat

On trouve Prionace glauca dans les eaux côtières et pélagiques des océans tempérés et tropicaux du monde entier. Il préfère les zones riches en proies telles que les bordures continentales et les plateaux océaniques.

Comportement

Le Requin bleu est un prédateur actif et rapide qui se nourrit principalement de poissons pélagiques tels que les sardines, les maquereaux et les anchois. Il est connu pour ses migrations saisonnières à la recherche de nourriture et de partenaires de reproduction.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 2 et 3 mètres de longueur, bien que certains individus puissent atteindre jusqu’à 4 mètres.

Dents

Il possède des dents triangulaires et pointues, adaptées pour saisir et déchiqueter ses proies.

Statut de conservation en daanger critique d’extinction

SQUALUS-ACANTHIAS

L'AIGUILLAT COMMUN

Apparence physique

La Petite roussette a un corps élancé et fuselé, avec une tête large et un museau pointu. Sa couleur varie du gris-brun au beige, avec des taches sombres ou des marbrures. Elle possède de petites nageoires dorsales situées près de sa large nageoire caudale.

Distribution

Cette espèce est présente dans les eaux tempérées et froides de l’Atlantique nord, ainsi que dans la mer Méditerranée et la mer Noire.

Habitat

On trouve Squalus acanthias dans les eaux côtières et continentales de l’Atlantique nord, de l’Arctique jusqu’au nord de l’Afrique et à l’ouest de l’Amérique du Nord. Elle préfère les fonds marins rocheux ou sableux, mais peut également être trouvée dans des estuaires et des lagunes.

Comportement

La Petite roussette est un prédateur nocturne qui se nourrit principalement de poissons, de crustacés et de céphalopodes. Elle est souvent trouvée en petits groupes près du fond marin.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 50 et 100 centimètres de longueur, bien que certains individus puissent atteindre jusqu’à 130 centimètres.

Dents

Elle possède des dents pointues et recourbées, adaptées pour saisir et déchiqueter ses proies.

Statut de conservation : Cette espèce est considérée comme étant de préoccupation mineure selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), en raison de sa large répartition et de sa population stable. Cependant, la surpêche et la destruction de son habitat pourraient menacer certaines populations locales.

MUSTELUS-ASTERIAS

L'AIGUILLAT COMMUN

Apparence physique

Le Requin étoile commun a un corps mince et allongé, avec un dos brun-grisâtre et un ventre plus clair. Il possède une tête plate et large, avec de grands yeux et une petite bouche équipée de dents pointues. Il tire son nom de ses motifs en forme d’étoile sur le dos.

Habitat

On trouve Mustelus asterias dans les eaux côtières et continentales des océans Atlantique et Méditerranée, ainsi que dans la mer Noire. Il préfère les fonds sableux ou vaseux près des côtes, mais peut également être trouvé près des estuaires et des lagunes.

Comportement

Mustelus asterias est une espèce relativement calme et paisible qui passe la majeure partie de son temps à se déplacer lentement près du fond marin à la recherche de nourriture. Il est généralement solitaire, mais peut parfois être trouvé en petits groupes.

Alimentation

Le Requin étoile commun est un prédateur benthique qui se nourrit principalement de poissons, de crustacés et de mollusques. Il est généralement nocturne et se nourrit principalement la nuit.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 60 et 120 centimètres de longueur, bien que certains individus puissent atteindre jusqu’à 150 centimètres.

Statut de conservation vulnerable

MUSTELUS-MUSTELUS

EMISSOLE LISSE

Apparence physique

Le Requin à museau pointu a un corps allongé et fuselé, avec un dos gris-brun et un ventre plus clair. Sa tête est étroite avec un museau pointu et des yeux relativement petits. Il possède de petites nageoires dorsales et une longue nageoire anale.

Habitat

On trouve Mustelus mustelus dans les eaux côtières et continentales des océans Atlantique et Méditerranée, ainsi que dans la mer Noire. Il préfère les fonds sableux ou vaseux près des côtes, mais peut également être trouvé près des estuaires et des lagunes.

Comportement

Mustelus mustelus est une espèce généralement calme et nocturne. Elle passe la majeure partie de son temps à chercher de la nourriture près du fond marin. Elle est généralement solitaire, mais peut parfois être trouvée en petits groupes.

Alimentation

Le Requin à museau pointu se nourrit principalement de poissons, de crustacés et de céphalopodes. Il est un prédateur benthique, ce qui signifie qu’il se déplace et chasse près du fond marin.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 1,2 et 1,5 mètre de longueur, bien que certains individus puissent atteindre jusqu’à 2 mètres.

Statut de conservation vulnerable

MUSTELUS-PUNCTULATEUS

EMISSOLE POINTILLEE

Apparence physique

Le Requin léopard a un corps allongé et fuselé, avec un dos brun à grisâtre et un ventre plus clair. Il tire son nom de ses taches sombres en forme de points ou de taches sur le dos, qui ressemblent à celles d’un léopard. Sa tête est large avec un museau court et arrondi.

Habitat

On trouve Mustelus punctulatus dans les eaux côtières et continentales des océans Indien et Pacifique, principalement autour de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. Il préfère les fonds sableux ou vaseux près des côtes, mais peut également être trouvé près des récifs et des estuaires.

Comportement

Mustelus punctulatus est une espèce généralement calme et nocturne. Elle passe la majeure partie de son temps à chercher de la nourriture près du fond marin. Elle est généralement solitaire, mais peut parfois être trouvée en petits groupes

Alimentation

Le Requin léopard se nourrit principalement de poissons, de crustacés et de céphalopodes. Il est un prédateur benthique, ce qui signifie qu’il se déplace et chasse près du fond marin.

Taille

Les individus adultes de cette espèce mesurent généralement entre 60 et 100 centimètres de longueur, bien que certains individus puissent atteindre jusqu’à 120 centimètres.

Statut de conservation vulnerable

Contact

3 bis rue el moez El menzah 1 -1004 Tunisv

www.wwf.tn

Contact

3 bis rue el moez El menzah 1 -1004 Tunis

www.wwf.tn